Studio de jardin et extérieur, pensez écoresponsable !

Alors que la problématique écologique se fait de plus en plus insistante, de nombreux Français se demandent comment devenir plus écoresponsable. Si les solutions alternatives ne manquent pas dans des domaines comme le logement, le transport ou l’alimentation, il faut admettre que pour le jardin, c’est une autre affaire. Heureusement, on vous livre tous les conseils pour rendre votre espace vert plus écoresponsable.

Changer de fournisseur de gaz et d’électricité

Il peut sembler étrange de commencer par changer de contrat d’énergie pour faire des économies dans le jardin, mais cela reste le meilleur point de départ pour être plus écoresponsable.
En France, changer de fournisseur de gaz ou d’électricité est entièrement gratuit et peut être fait à n’importe quel moment. C’est donc l’occasion idéale de choisir une offre qui vous permettra d’illuminer votre espace vert le soir ou d’alimenter votre studio de jardin, sans trop nuire à la planète.
Si vous changez d’abonnement, essayez de privilégier les fournisseurs d’énergie verte qui défendent la transition énergétique et la consommation de :
● biogaz : un gaz obtenu via la fermentation de déchets organiques et possédant donc un bilan carbone neutre ;
● électricité verte : une électricité issue d’énergies renouvelables comme l’hydraulique, l’éolien, le solaire, la géothermie, la biomasse, etc.

Surveiller le prix du kWh de gaz et d’électricité

Bien que les offres d’énergie verte aient la réputation de coûter davantage que les offres classiques, cela n’est pas nécessairement vrai.
Certaines offres écologiques sont même bien plus économiques que les offres de gaz et d’électricité que vous trouverez chez de grands fournisseurs d’énergie.
Pour que votre studio de jardin et votre jardin soient écologiques et économiques, faites simplement attention au prix de l’abonnement et au tarif du kWh de gaz et d’électricité.

Bien gérer l’arrosage

Les propriétaires de jardin le savent, l’arrosage peut vite devenir une pratique néfaste pour l’environnement si on n’y prend pas garde. Pas de problème, il est possible de prendre soin de votre jardin sans consommer trop d’eau grâce à quelques astuces.
Commencez par éviter de consommer trop d’eau potable. Dans la mesure du possible, essayez de stocker l’eau de pluie grâce à un récupérateur d’eau acheté dans le commerce ou fabriqué par vos soins via des tutoriels sur Internet.
Par la suite, n’arrosez pas n’importe quand. Pour minimiser les risques d’évaporation de l’eau dans la journée, il est recommandé d’arroser votre jardin tôt le matin ou dans la soirée. Cela permettra d’éviter les heures les plus chaudes où l’évaporation serait maximale.
Notez qu’il existe des techniques permettant d’optimiser votre arrosage selon le type de sol, la région, la flore du jardin, etc. Pour en apprendre davantage à ce sujet, n’hésitez pas à consulter ce site.

Minimiser l’utilisation des produits chimiques

Diversifier les végétaux permet de diminuer l’utilisation de produits chimiques sans trop de difficulté. En effet, certains végétaux font de bons remparts naturels contre les nuisibles. Par exemple :
● les plantes odorantes comme la menthe, l’absinthe, la mélisse et autres ;
● les boutures du potager comme les carottes, l’ail, le fenouil ;
● les fleurs telles que la lavande ou le pétunia.

En ce qui concerne l’engrais, privilégier l’utilisation de préparation maison sans produits chimiques. L’utilisation du café (en engrais comme en pesticide), de la cendre de feu de bois ou du compost sont d’excellentes solutions pour un jardin plus écoresponsables au quotidien.